2014: Montage du Projet GEDI " Gestion Durable des Infrastructures" :




Le projet GEDI vise à faire évoluer la gestion techniques des infrastructures de génie civil, qui répond à la question :"comment agir pour entretenir, de manière à assurer les fonctions avec un niveau satisfaisant de sécurité ?"
vers une gestion durable en répondant notamment à la question :"comment agir pour maintenir le parc, en tenant compte des multiples dimensions du problème : technique, économique, environnementale ?"

La mise en œuvre d'une Gestion Durable des Infrastructures passe notamment par :
- Une rationalisation des pratiques, s'appuyant sur un partage d'expériences, notamment dans l'analyse des options et la prise de décisions ;
- Une capacité à anticiper, c'est-à-dire à prévoir les effets d'une politique de gestion de patrimoine (de construction, d'exploitation, d'entretien) ;
- La mise à disposition des moyens d'évaluer l'impact des décisions prises par les gestionnaires sur les performances de leur patrimoine : sa durabilité, sa sécurité, son empreinte environnementale...

Le Projet National est doté d'un Conseil Scientifique de 6 à 10 experts, dont un tiers d'experts étrangers (européens ou nord-américains), qui valideront les choix scientifiques, valideront les résultats obtenus et conseilleront l'équipe de pilotage lors de la définition précise du programme annuel, en particulier en replaçant les travaux effectués dans son contexte international.

La constitution et la coordination du Conseil Scientifique sont confiées au G.I.S. MRGenCi (Groupement d'Intérêt Scientifique Maîtrise des Risques en Génie Civil) qui a confirmé son intérêt pour le projet et accepté d'assurer ce rôle, en mettant à disposition du Projet National son réseau d'experts.